BROCKHAMPTON

L’autoproclamé boys band qui a fait beaucoup de vagues ces 3 dernières années. Sa genèse a eu lieu sur le forum américain de fans de Kanye West, Kanye to The, lorsqu’un jeune Kevin Abstract a crée un thread proposant aux internautes de former un groupe et faire de la musique. Le reste appartient à l’histoire, et c’est un très bon cas d’école pour illustrer la musique estampillée millenial: née d’internet, avec une approche entièrement DIY et in-house, peu de budget mais beaucoup d’idées, et une vision artistique et esthétique très nichée.

Au-delà de l’appellation « boys band » que les membres affectionnent particulièrement, en référence à leur appréciation des groupes des années 2000 avec lesquels ils ont grandi, Brockhampton est un collectif de créatifs, comptant en gros une quinzaine de membres. Avant de se lancer dans un run formidable en sortant la trilogie SATURATION en 6 mois puis enchaîner sur un deal avec RCA d’une valeur de 15 millions de dollars pour 6 albums en 3 ans, les rappeurs/chanteurs de Brockhampton ont fait leurs armes en solo. Chacun des vocalistes du groupe compte 3 à 6 morceaux minimum à leur actif, à l’exception de Kevin Abstract, le leader, qui lui a sorti son 1er album solo, MTV1984, en 2014.

Cette compilation ci-dessous est bicéphale. SONGS WE LOST IN THE FIRE rassemble donc tous les morceaux importants de chacun des membres du groupe, tous sortis entre 2014 et 2015, ainsi que 2 posse-cut, DIRT, et surtout BET I, morceau qui a depuis été retiré des plateformes de streaming et d’achat sur la décision de Kevin. Selon lui, le morceau représentait une période trop sombre pour certains des membres du groupe. Mais ce genre de bijou est bien trop précieux pour tomber dans les oubliettes. J’ai également pris la liberté, en plus de ces quelques 25 morceaux, d’ajouter les 27 démos de la trilogie SATURATION qui furent publiées dans le coffret physique de la trilogie, sorti en fin d’année 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *