TY DOLLA $IGN

Tyrone Signe du Dollar est un chanteur de R&B tout ce qu’il y a de plus traditionnel en termes de techniques et de thématiques. Ce qui le distingue du reste c’est d’une part le fait qu’il soit de la West Coast, d’autre part qu’il sache vraiment bien s’entourer. Ça se sent qu’il adore la musique. Et il a quelques atouts surprenants dans sa manche. Je me rappelle la première fois que j’ai entendu son falsetto sur Miracle / Whenever, le temps d’une fraction de seconde, j’ai cru entendre Prince. C’est ce genre de coup d’éclat qui fait aussi le talent d’un artiste. Certes, depuis, il ne l’a pas tellement plus exploité, mais j’avais trouvé ça très fort.

Son dernier point fort, c’est sa versatilité. Il s’est essayé a à peu près tous les sous-genres de R&B possibles, a souvent réalisé de parfaits crossovers pop sans verser dans le vulgaire, quelques fois côtoyé la soul, a touché à la dance… Et ce fut rarement de mauvais goût (Bring It Out of Me de tête m’avait arraché un haut le coeur). Il ose. C’est personnellement un des trucs que je recherche le plus chez un artiste appartenant à la branche rap / R&B ces temps-ci, au vu de la quantité de copycats, du manque d’inspiration flagrant de bon nombre de types, et du wave riding de manière générale. Même les morceaux longs qu’il a pu produire, je pense notamment à des chefs d’oeuvre comme Bitches Aint Shit / Get It How You Live, 4 a Young / Young Honey, Stretch / She Better, et évidemment Miracle / Whenever susmentionné, je suis client. C’est une tradition qui se perd.

On sait toujours qu’on va trouver au moins 5 ou 6 morceaux vraiment excellents, sinon plus, sur un projet de Ty Dolla $ign. Pour moi, les 2 premiers Beach House ce sont des petits classiques clairement. $ign Language j’avais adoré également. Ce qui a suivi était plus épars, puisque le mec a voulu se diversifier avec sa montée en popularité, ce qui se comprend. Mais ce que je lui reproche, c’est sa mauvaise habitude à rééditer ses albums. La pratique de façon générale est corny et surtout fait vraiment pauvre. Voilà mes 2 sous sur ce très brave Tyrone.

POOLHOUSE CROONER est à l’image de ce que j’ai décrit dans l’article, à savoir un fourre-tout qui regorge d’idées, concrétisées intégralement ou pas.

Ah, et LIBÉREZ TC!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *